Malte (6) : Les Trois Cités


Nous profitons de notre dernier jour pour partir à la découverte des Trois Cités.

Au sud de La Valette, s’étendent les superbes Trois Cités, deux péninsules entourées d’eau et un port, aux noms chargés d’histoire.

037-Malte

Le nom collectif des « Trois cités » a été imaginé par Napoléon Bonaparte lorsqu’il réorganisa administrativement l’île de Malte. Il fait référence aux villes de Vittoriosa (anciennement Birgu), la Victorieuse, Senglea et Cospicua (anciennement Bormla), l’Eminente. Kalkara prolonge Vittoriosa vers la méditerranée.

La plus belle vue sur ces trois villes, on l’a des hauteurs d’Upper Barraca (visité le premier jour).

 

comp2

 

Il est possible de deviner au delà des bassins en eau profonde, les trois petites villes historiques protégées par des bastions et des forts.

Vittoriosa est de loin la plus spectaculaire.

Nous l’abordons à partir de Cospicua. Son nom provient de conspicuus qui signifie « remarquable », surnom donné lors du siège de 1565. C’est la plus jeune des trois cités. Elle est nichée derrière le dock n° 1, construit au XIXe siècle dans la Dockyard Creek.

 

IMG_23924-cad3-WEB

 

IMG_23923-cad3-WEB

 

IMG_23925-cad3-WEB

 

IMG_23926-cad3-WEB

Vittoriosa a trois lignes de fortification. Il faut donc passer plusieurs portes pour y pénétrer.

Ses bastions, poivrières et autres courtines s’appuient sur des fondations comptant parmi les plus anciennes de Malte.

 

IMG_23927-cad3-WEB

 

IMG_23928-cad3-WEB

Et pour cause, à partir de 1530, Vittoriosa, alors baptisée Birgu (en maltais) fut la première capitale à part entière de l’ordre.

Face au débarcadère, l’église Saint-Laurent.

 

IMG_23952-cad3-WEB

 

IMG_23936-cad3-WEB

Une église paroissiale existait déjà au XIIe siècle. Elle a été remplacée au XVe siècle par l’église conventuelle des chevaliers de Malte ( dès 1530).

L’édifice actuel a été bâti entre 1681 et 1697 sur les plans de l’architecte le plus important de cette époque Lorenzo Gafa. C’est un magnifique exemple du baroque roman.

 

IMG_23937-cad3-WEB

 

IMG_23938-cad3-WEB

 

IMG_23939-cad3-WEB

 

IMG_23940-cad3-WEB

 

Le grand tableau du maître-autel, Le martyre de saint Laurent, est une ouvre majeure de Mattia Preti.

 

 

IMG_23941-cad3-WEB

 

IMG_23942-cad3-WEB

 

Le musée maritime est installé dans une splendide demeure du XIXe siècle, l’ex-boulangerie de la Royal Navy.

 

IMG_23948-cad3-WEB

Les amoureux du grand large y sont à leur affaire, entre les maquettes de bateaux, dont celles des embarcations maltaises traditionnelles et celles des chevaliers, et l’ évocation des grandes batailles navales liées à l’histoire de l’archipel.
IMG_23943-cad3-WEB

 

IMG_23944-cad3-WEB

 

IMG_23945-cad3-WEB

 

IMG_23946-cad3-WEB

Les rues de Birgu sont celles d’un village napolitain avec une vie locale animée.

 

IMG_23932-cad3-WEB

 

IMG_23935-cad3-WEB

Chaque ancienne maison maltaise possède trois portes.

La première est une simple grille, la grille des chèvres. Quand les troupeaux de chèvres traversaient la ville, il était possible au propriétaire de la maison d’en isoler une pour la traire et ensuite la relâcher.

 

IMG_23930-cad3-WEB

 

Derrière cette grille, une épaisse porte de bois qui est en fait la vraie porte de la maison.

 

IMG_23931-cad3-WEB

Et enfin la porte vitrée.

 

IMG_23934-cad3-WEB

Une porte de bois fermée indiquait l’absence des propriétaires. Lorsque la porte vitrée est fermée, ils sont présents et se reposent.

Lorsque quelqu’un est présent et réveillé (!), les portes sont ouvertes et la grille fermée pour assurer la protection des enfants.

 

Les portes à Malte sont splendides. Les plus belles d’entre elles possèdent des heurtoirs de toute beauté.

Cette tradition des heurtoirs était partagée par de nombreux pays d’Europe, vers le XIVe ou XVe siècle notamment, mais l’électrification et l’installation de sonnettes l’ont fait disparaître. A Malte, elle perdure et l’imagination ne manque pas pour décorer les portes : poissons (supposés porter chance), lions, personnages religieux ou mythologiques, formes diverses qui stimulent la réflexion du passant… Chaque rue offre son lot de découvertes.

 

IMG_23888-cad3-WEB

 

IMG_23889-cad3-WEB

 

IMG_23933-cad3-WEB

 

Tous donnent envie de frapper à la porte, une porte sur laquelle la clé est dans la serrure lorsque les habitants de la maison sont au logis. On entre et on s’annonce. C’est aussi simple que ça !

 

IMG_23917-cad3-WEB

 

C’est ici que se termine cet agréable voyage plein de découvertes.

 

 

Pour compléter :

http://www.thethreecities.org/

http://www.visitmalta.com/fr/the-three-cities

http://www.ottsworld.com/blogs/three-cities-malta/

https://www.youtube.com/watch?v=JmWwb0wh3Mc

https://www.youtube.com/watch?v=Lum0HYnM124

http://voyagesfilippiens.over-blog.com/article-saou-chante-mozart-les-trois-cites-de-malte-115452247.html

http://iberikabcn.blogspot.be/2013/09/malte-une-ile-de-heurtoirs-et-balcons.html

http://www.cargos-paquebots.net/Reportages_divers/Malte-Gozo-Comino-09-1996/Malte_1996-02.htm

http://atasteofmylife.fr/2014/01/22/malte-vittoriosa/

Et encore !

http://finallymydarling.com/magnificient-malta/

 

Références :

Malta &Gozo, Lonely Planet 2013

Malta/Gozo, Eric Strijbos en Bonnie Posner, Dominicus Landengids 2012

Malte, Jean-Marie Boëlle, Edition Mondeos 2015

Publicités

Une réflexion sur “Malte (6) : Les Trois Cités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s